Le Blog de La Team Web

Emailing : la très très bonne pratique de E-Commerce Paris

[fa icon="calendar"] 22 sept. 2014 09:41:38 / par Silvia Randon

Silvia Randon

Astuce anti-SPAM emailing

Progressivement, l'ensemble des acteurs du Web prend conscience d'une chose : le marketing a changé. Nous sommes entrés dans l'ère du Marketing d'engagement, Inbound marketing, Marketing 3.0 - appelons-le comme vous voulez, mais globalement vous avez compris de quoi il s'agit. Bien sûr, il y a toujours ceux qui ont un train de retard, ceux qui ferment leur page Facebook aux commentaires, ou qui occultent carrément l'existence de réseaux sociaux, par exemple. Ils font partie de la même catégorie que ceux qui, dans l'emailing, planquent leur lien de désabonnement, au fond à gauche, en caractère 7, en gris clair sur blanc... En espérant quoi ? Que les gens qui souhaitent se désabonner vont soudainement se dire "oh ben tant pis, je vais rester abonné et être engagé avec cette marque, puisque je n'arrive pas à me désabonner".

Visiblement, chez E-Commerce Paris (c'est demain) ils ont bien compris qu'on n'attrapait pas les mouches avec du vinaigre. Pour maintenir une base de contacts saine et réactive, ils ont fait ce qu'on recommande à tous les annonceurs emailing de faire : ils ont mis leur lien de désabonnement en haut de l'email, dans l'en-tête, c'est même presque le premier truc qu'on lit...

...Mais ils ont été encore plus malins, et sont allés jusqu'à proposer la mise en spam direct, avec cette petite phrase "Déclarer ce message comme indésirable" :

Lien de désabonnement - ECommerce Paris

De quoi crier au fou ! Mais que leur arrive-t-il ? Sont-ils suicidaires au point de se mettre en spam tous seuls ? Pas du tout, et même au contraire ! E-Commerce Paris joue ainsi sur la confusion des internautes et leur manque d'information quant à leurs droits et pouvoirs vis à vis de l'emailing. En leur proposant de se débarrasser en un clic de la newsletter,  ils se substituent au bouton "Spam" et s'épargnent ainsi bien des désagréments, en particulier celui d'être blacklisté chez nombre de Webmails. Evidemment, le lien positionné sur "indésirable" ne met pas l'email en spam, mais renvoie l'internaute sur la page de désabonnement. Fair enough.

Page de désabonnement ECommerce Paris

Propablement que le taux de désabonnement s'en verra légèrement augmenté. Mais si cela contribue à éteindre totalement la mise en spam, pourquoi pas ? A quoi servirait de toute façon de garder de force un contact email qui ne veut plus vous lire ? Pourquoi certains annonceurs en sont encore à demander la connexion au compte client pour gérer leur(s) newsletter(s), là où l'internaute veut juste ce débarrasser de cet email ? Et tout ça pour quoi ? Pour que, tel Picsou sur son tas d'or, l'annonceur puisse s'assoir sur le plus gros volume possible de contacts emails ? Que 80% soient totalement désengagés ne compte pas ? Ce qui compte, c'est la taille de la base ? C'est contre productif ? Au secours ! C'est à se demander s'ils ne touchent pas une prime de fin d'année sur le nombre de contacts en base (si un manager a instauré ce genre d'incentive, qu'il soit fouetté en public au Parc des Expositions de Paris la semaine prochaine).

Jusqu'à ce jour fatidique où on s'aperçoit que le taux d'ouverture sur Hotmail et Yahoo ne dépasse pas 3%... Hein ? 3% ? mais c'est impossible, le taux moyen est d'habitude autour de 10-15% (ce qui en soit est déjà assez mauvais, mais bon... puisque c'est la taille de la base qui compte...) ! Ben oui, vous avez été considéré comme "spammeur" par les Webmails. Pourquoi ? Pour un tas de raisons, avec une pondération qu'eux seuls connaissent avec précision. Mais on sait quels sont les éléments qui vont avoir de l'influence, et parmi eux, le nombre de personnes qui vont cliquer sur "spam" à la lecture de votre newsletter n'est pas le dernier critère.

Si vous ne voulez pas que ça vous arrive, tâchez d'envoyer des messages intéressants aux gens qui sont susceptibles de s'y intéresser. Et pas aux autres. Et si vous avez un peu de mal encore à segmenter précisément votre base, tâchez au moins de permettre à vos contacts de quitter votre liste aussi simplement que s'ils appuyaient sur le bouton rouge du spam. Bref, faites comme E-Commerce Paris !

||

Catégories : Stratégie Digitale, Marketing Automation, Inbound Marketing

Silvia Randon

Auteur

Écrit par Silvia Randon

Co-fondatrice de la Team Web, au service du bonheur des entreprises sur Internet depuis 1999, la lecture de "Permission Marketing" a changé ma vie.

Abonnez-vous à notre blog

Rechercher un article